L’Entente au sommet

Var Matin du 18/09/2018

PAR C.G. (Var Matin) Publié le 18/09/2018

La relève est assurée à l'E.P.F athlétisme. C.G.

Fort d’athlètes de premier plan le club se développe à grandes enjambées

En constante progression depuis plusieurs années, le club intercommunal monte encore d’un cran à l’orée de cette saison 2018-2019.

En effet, les résultats de la saison passée ont été exceptionnels et notamment ceux de la perchiste Mallaury Sautereau, figure de proue du club, double qualifiée internationale et championne de France espoir avec un record personnel à la clé. Elle a entraîné dans son sillage les jeunes pousses que sont Anthony Ammirati, meilleur performeur français minime à la perche et Mathias Cappo cinquième performeur au triathlon minime.

 

Mais le club n’est pas tourné que vers le haut niveau et l’athlétisme de découverte chez les tout jeunes ou l’athlétisme loisir-santé pour les adultes sont deux axes importants privilégiés par le club.

Conscient de l’importance de la structuration du cadre de ses pratiques, le club cher au président Guy Burle insistera encore sur la formation de ses entraîneurs et animateurs. Outre les formations fédérales, l’E.P.F développera cette année une formation interne sous la responsabilité de son directeur technique.

Une rentrée prometteuse

Les premières séances d’entraînement ont enregistré une arrivée massive des tout-petits avec le Baby éveil et poussins, ce qui oblige le club à une recherche d’excellence à tous les niveaux. Les plages horaires ont été élargies pour que chacun ait la possibilité de découvrir l’ensemble des disciplines que sont les lancers, avec Christophe et Ludo, les sauts avec Arnaud et Gérard et les courses avec Guy et Gérard.

Pour les plus jeunes, une équipe dynamique composée de Lætitia, Christophe, Ludo, Nathalie et Sabrina, tous sous la responsabilité de Franck, sera à leur écoute les mercredis et samedis à 14h30 sur le stade intercommunal de Tourrettes.

En parallèle, l’évolution des meilleurs athlètes du club est renforcée cette année par l’intégration de cinq d’entre eux au pôle espoir de Boulouris, avec un aménagement des horaires et des conditions optimales d’entraînement. Les résultats attendus, devraient tirer l’Entente du Pays de Fayence vers les sommets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.