Sautereau ne lâche rien…

Var Matin du 22/02/2017

PAR D.R. (Var Matin) Publié le 22/02/2017

Si la perchiste du Pays de Fayence, Mallaury Sautereau, espérait faire mieux aux championnats de France élite, sa régularité depuis le début de saison incite à des beaux lendemains.

Après le bronze aux France espoirs, la Varoise rêvait donc de titiller les meilleurs au Stadium Lac de Bordeaux. Sauf qu’après une entrée en matière intéressante à 4 mètres, elle a manqué un peu de tout dans ses trois essais à 4,10 m, finissant à la 7e place d’un concours remporté par la Suédoise du Stade Français, Gunnarsson (4,51 m).

« J’aurais aimé aller plus haut, mais j’ai manqué d’engagement et mon inflammation au pied après les espoirs n’a pas aidé pour la préparation » résumait-elle.

Les Europe en tête

Avec le 6e bilan des engagés (4,24 m), Sautereau espérait un grand jour pour se hisser sur un podium seniors, mais ses sensations n’étaient pas à l’ordre du jour. Toutefois, elle était contente de sa saison hivernale. « C’est de mieux en mieux, car je suis très régulière à 4 mètres et plus, c’est de bon augure. » De bon augure pour la saison estivale, où elle souhaite passer le cap des 4,30 m et obtenir une sélection pour les Europe espoirs en Pologne en juillet.

« Je sens que j’en suis capable » martèle celle qui a un record en indoor à 4,24 m et dont le record en plein air de 4,21 m date du 20 juillet. A 20 ans, c’est dire si elle compte bien améliorer ses temps de passage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.